Vie du Collège

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS :
Prenez connaissance des modalités mises en œuvre à l'Université Toulouse Capitole.


Vous êtes ici : Accueil > Vie du Collège > Actualités

Les soutenances de mémoires du CSD1 (section Montauban)

13 avril 2021

Montauban

Le Collège Supérieur de Droit (CSD) est un Diplôme Universitaire intégré à la Faculté de Droit de Toulouse, accessible aux meilleurs étudiants dès la 3ème année de Licence Droit. Il s’étend sur trois années (parallèlement à la troisième année de Licence Droit et aux deux années de Master). Le CSD-1 section Montauban a été initié, mis en place et encadré depuis la rentrée universitaire 2017 par Madame Hiam MOUANNÈS en coopération avec la Direction centrale du Collège Supérieur de Droit de Toulouse. À la demande de l’actuel Directeur du CSD, le Professeur Guillaume BEAUSSONIE, Madame MOUANNÈS continue de porter et de diriger la section montalbanaise du CSD-1.
 
Les deux groupes de Collégiens de la quatrième promotion de première année de CSD-1 de la Faculté de Droit d’UT1 Capitole, section de Montauban, s’apprêtent à soutenir leur mémoire collectif :

Le mardi 13 avril 2021,
à 14h30,
à l’Ancien Collège de Montauban
(les soutenances se dérouleront intégralement en distanciel en raison de la crise sanitaire)
Suivez les soutenances en distanciel en cliquant sur ce lien (visioconférence Zoom)

Leur soutenance se fera devant un jury composé des enseignants-chercheurs suivants :

  • Le Professeur Guillaume BEAUSSONIE, Institut de Criminologie et de Sciences pénales (ICSP) Roger Merle et Directeur du Collège Supérieur de Droit de l’Université Toulouse 1 Capitole,
  • Madame Bérénice de LESTRADE, Institut de Droit privé (IDP),
  • Madame Hiam MOUANNÈS, Institut Maurice Hauriou (IMH) et directrice des deux mémoires,
  • Monsieur Mathias AMILHAT, Institut des Études juridiques de l’urbanisme, de la construction et de l’environnement (IEJUC).

Les sujets objets de la soutenance sont les suivants :

  • « Les Ouïghours : un mutisme international sur les comportements déviants de la Chine » (présenté par les Collégiennes Léa CAMPAGNE, Sarah FÉLIX, Karla FOUNRET et Romane RIVIÈRE) ;



  • « La crise de la COVID-19 : les restrictions des libertés fondamentales au motif d’un intérêt supérieur de protection de la santé » (présenté par les Collégiens Shana LÉVI, Jean ROQUES, Camille SAEGERMAN, Romane SALEVIEILLES et Mathilde SARRAU).



En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies